LITURGIE / PRIER

Billet du curé pour ce dimanche 9 juillet

Paroisse Saint François d’Assise
Dimanche 09  Juillet 2017
14è Dimanche du Temps Ordinaire

 
Bien-aimés sœurs et frères en Jésus-Christ Ressuscité !
  
Après une année de travail, d’efforts, de difficultés de tous genres, après des moments d’épreuves pour un grand nombre, et de réussites pour d’autres, voici venu le temps des vacances, le temps de la détente, le temps de reprendre son souffle, dans des rencontres familiales, amicales, ou tout simplement, dans une recherche de solitude pour respirer un air pur de « restauration physique et spirituelle ».
Pour nous, chrétiens, ce temps ne signifie pas mettre Dieu de côté. Bien au contraire. Nous avons à nous organiser pour nous ménager des moments de prière, de méditation, de lecture spirituelle, afin de mieux nous rendre disponibles à l’écoute des autres.

Voilà pourquoi nous devons choisir de nous laisser porter par l’amour du Christ qui nous invite à venir à lui : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humbles de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. »

Venir au Christ, c’est avoir la lucidité nécessaire pour donner sens à notre vie, en choisissant de nous construire solidement. Combien, sous prétexte de liberté, font des choix qui les détruisent, qui les rendent esclaves de telle ou telle addiction. Alors qu’avec le Christ, la liberté est réelle, puisqu’elle nous ouvre des perspectives d’éternité.
En méditant la prière de Jésus, véritable louange vis à vis de son Père, nous touchons du doigt, une fois de plus, sa prédilection pour les petits, pour ceux qui sont accueillants à toutes les grâces qui viennent du Seigneur, ceux qui ont tant besoin d’être reconnus et aimés.

Devenir disciples du Christ, c’est bien  accepter de faire partie de ces petits qui s’enrichissent de l’amour, car non enfermés dans l’orgueil ou la suffisance. « Ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits ». Plus notre cœur restera ouvert à la nouveauté permanente de l’amour du Christ, plus il s’ouvrira à la connaissance de son humanité.
Profitons de  ce temps de détente, de ressourcement, de rencontre, de partage, de choix sains et revigorants, pour goûter à la sérénité de la tendresse de notre Dieu, et que sa Parole soit un vrai bain de jouvence pour chacun et chacune de nous.
Avec le psalmiste prions : « Le Seigneur est vrai dans tout ce qu’il dit, fidèle en tout ce qu’il fait. Le Seigneur soutient tous ceux qui tombent, il redresse tous les accablés »
P. Serge CYRILLE

 


Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...