Billet du dimanche 1

dimanche 1er juillet : 13e du temps ordinaire

Bien-aimés sœurs et frères en Jésus-Christ Ressuscité !
  
Faire le choix du Christ n’est pas sans exigences. Nous le découvrons au fur et à mesure que nous nous familiarisons avec la Parole de Dieu. Toute la Bible nous rapporte ce que Dieu accomplit pour l’homme, et ce que l’homme est appelé à accomplir pour vivre la fidélité à l’amour divin.
En méditant l’évangile proposé pour ce dimanche, nous entendons Jésus dire clairement : « Celui qui aime père, mère, fils, fille plus que moi n’est pas digne de moi »…. « Celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi. » Est-ce à dire que nous devons mettre notre famille de côté ? Certainement pas.  Mais en donnant la priorité au Christ dans notre vie, nous portons un regard tout autre sur nos parents, et nous les aimons davantage. Car l’amour donné au Christ est un amour qui nous rend beaucoup plus attentifs aux personnes de notre entourage, et à celles qui font partie de notre famille. Préférer le Christ signifie donc, devenir un disciple soucieux du bonheur des autres, et en tout premier lieu nos parents.
Porter sa croix, nous le savons, c’est prendre sa part pour l’accomplissement du salut apporté par le Christ. Plus je saurai porter cette croix, plus je me montrerai proche de ceux et celles qui souffrent, plus je saurai les accompagner et leur apporter les éléments de vie dont ils ont besoin. Il est bien connu que la personne qui a souffert porte un autre regard sur le monde qui l’entoure. Porter sa croix et suivre le Christ, c’est refuser de se laisser dominer par l’aigreur et la mauvaise humeur, c’est devenir disponible et tolérant vis à vis de l’autre, pour l’aider à ne pas s’enfermer sur lui-même, mais à ouvrir son cœur à ce monde qui désire vivre plus authentiquement dans la paix et la bonne entente.
Chaque fois que je déclare « je suis disciple du Christ » ou quand je dis « je suis chrétien », cela signifie que je marche avec lui, que je porte ma croix, et surtout que je lui donne la priorité de l’amour dans tout ce que je vis. Et le chrétien fidèle c’est celui qui sait donner « même un simple verre d’eau fraiche » à son prochain. Qui fait ainsi est assuré d’avoir sa récompense !
 
 
P. Serge CYRILLE


Questions liturgiques

Pourquoi aller à la messe le Dimanche ?

Nous ne devons pas oublier que la foi, c’est une relation vivante avec Dieu. Comme toute relation, elle se doit d’être nourrie régulièrement, autrement elle s’endort et même elle se sclérose.

Lire la suite...