Actualités - Dans le diocèse

La Confirmation au Raizet

 

Cette année, ce sont près de trois mille jeunes qui recevront le sacrement de confirmation en Guadeloupe, dont 400 environ pour ce seul week-end dans les différentes paroisses de Prise-d'Eau, Baillif, Baie-Mahault, Moule et Raizet.


 


L'évêque s'est déplacé pour célébrer cet événement à la paroisse St Michel du Raizet, pourquoi  un tel engouement ? « l’Église attache une grande importance à ce sacrement qui est célébré chaque année dans le temps pascal, depuis Pâques, avec cette grande confirmation des adultes à Pentecôte, le temps le plus approprié parce que elle coïncide avec la célébration du Christ ressuscité.



Nous avons  ce don de l'Esprit qui est fait à ces jeunes au terme de huit années de catéchisme et qui s'achèvent en 3e en effet, ils ont conscience que dans le prolongement de leur baptême et de leur confirmation, ils auront maintenant à être des témoins du Christ ressuscité avec la force de l'Esprit Saint et c'est pour moi une très grande joie de leur offrir ce sacrement si important qui les envoie en mission », nous a confié Mgr Jean-Yves Riocreux, évêque de Basse-Terre et Pointe à Pitre. 



Au Raizet, cette fête  a été préparée pendant une année avec les catéchistes, le prêtre, les parents et les jeunes. Ces jeunes ont cheminé ensemble et partagé la Parole du Christ et c'est avec une immense joie que toute la communauté les accueille, parce qu'ils représentent la relève de demain. Un symbole fort, c'est la chorale des jeunes de la paroisse, La voix des anges, qui a rehaussé l'éclat de cette célébration par ses chants pendant toute la messe.                                                                                             Jeremiah CARLTON

 
                                                                                                                                                   
 
 
 
 
 

Questions liturgiques

Origine de l'Avent et qu'est ce qu'une "année liturgique"?

Le mot "Advent" qui dérive du latin adventus, signifie "venue, avènement". Le temps de l’Avent n’est pas une période d’attente et d’expectative, mais plutôt comme le temps même de la venue et de la manifestation du Seigneur, avec une insistance sur le caractère glorieux de cette "épiphanie". Lire la suite...