Actualités - Dans le diocèse

Le Moule : Hommage à St Antoine de Padoue

HOMMAGE A SAINT-ANTOINE DE PADOUE
Le Samedi 16 Juin 2018, l’Association CommunautéSaint-Antoine de Padoue a rendu un vibrant hommage comme chaque année à Saint-Antoine de Padoue son Saint protecteur lors de la messe de 18h30 heures présidée par le Père Isadan àl’église Saint Jean-Baptiste du Moule.

Saint Antoine de Padoue est né en 1195 à Lisbonne et décède le 13 Juin 1231 à Padoue en Italie, à l’âge de 36 ans. Passionné  d’études bibliques et des sciences humaines, excellent orateur et grand prédicateur, il reste pour nous chrétiens un modèle. Il fit de nombreux voyages, convertit nombres d’incroyants et fit de nombreux miracles. Dans le monde entier il reste le Saint le plus honoré des fidèles qui célèbrent l’anniversaire de sa mort (naissance au ciel) chaque année. Canoniséen 1232 par le Pape Grégoire IX, nomméDocteur de l’Église en 1946, Saint Antoine de Padoue demeure pour nous un authentique intercesseur auprès de Christ et de la Vierge Marie.

Le Père Isadan dans son homélie, après la lecture des textes de l’évangile de ce jour nous explique que Jésus a semé la Parole et il voit pousser le Royaume. La Parole libérée anime d’autres personnes qui en sont façonnées et qui elles-mêmes, propagent la bonne nouvelle. C’est un aspect merveilleux de la vie qu’une telle énergie qui s’ordonne. Jésus parle de la croissance du Règne de Dieu dans chacun de nos cœurs, dans nos vies. Il prend l’image de la croissance de la graine semée en terre qui se nourrit de la terre. L’Amour infini de Dieu progresse en nous sans que nous le remarquions. C’est le « travail » de Dieu en nous, il nous donne la paix. L’image de la croissance du blé rend compte de la réalité de la vie qui surgit et qui se manifeste, qui nous dépasse et que nous percevons. On ne peut dominer cette réalité mais on peut être en relation avec elle, elle peut nous aider à comprendre le « Règne de Dieu. » Si je sème une graine dans le jardin, je dois d’abord travailler la terre qui doit-être préparée. C’est ainsi que nous préparons notre cœur à accueillir le Royaume de Dieu par l’écoute de la Parole. Jésus annonce un don d’amour tout nouveau. C’est le don de son Amour qui va changer notre vie. Notre conversion sera de vivre de cet Amour nouveau pour devenir la lumière du monde. En ressuscitant, Jésus est devenu le grand arbre dans lequel tous les humains de la terre peuvent reprendre cœur. Nous entrons dans cet Évangile avec une confiance infinie et un abandon total. Nous accueillions le don de Dieu en comprenant que le Christ tout-puissant s’est fait le petit enfant de Bethléem. Jésus, le Maitre de la vie est descendu dans le tombeau pour nous donner la vie. C’est cette vie nouvelle que nous recevons gratuitement.

Puis le dimanche 17 juin à 9 heures les membres de l’Association et de nombreux paroissiens se sont réunis devant la petite chapelle de Saint-Antoine àla rue des Grands Fonds pour prier, louer et se recueillir. Il s’en suivi un moment d’échange, de partage et de convivialité.
Que notre fervent protecteur Saint Antoine nous guide à demander la grâce d’entrer dans cette nouvelle vie de Jésus qui est son amour.
                                                                                
                                                                                                                                                             Cyrianne SURET

Questions liturgiques

Origine de l'Avent et qu'est ce qu'une "année liturgique"?

Le mot "Advent" qui dérive du latin adventus, signifie "venue, avènement". Le temps de l’Avent n’est pas une période d’attente et d’expectative, mais plutôt comme le temps même de la venue et de la manifestation du Seigneur, avec une insistance sur le caractère glorieux de cette "épiphanie". Lire la suite...